Veuillez vous connecter pour tester votre compatibilité.

100 solutions Cloud à revendre !

Accélérer le business Cloud des partenaires et revendeurs !

MES SERVICES REVENDEUR

  • 1172
    revendeurs
    inscrits
  • Comprendre
    le Cloud, se
    positionner

  • Marc
    BOTHOREL
    gérant

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Nous avons commencé à distribuer les offres de Microsoft dès leur disponibilité en 2009 et nous voyons aujourd'hui une accéleration de leur demande de la part de nos clients. Nous avons ensuite continué par de la sauvegarde en ligne et des solutions de protection et nous continuons progressivement à basculer notre offre de solution infra sur du Cloud. Dernières solutions en date : CoservIT pour la supervision des infrastructures de nos clients sous contrat et Zeendoc, pour la gestion documentaire. En parralèle, nous dispensons des formations sur les fondamentaux du Cloud à l'institut de formation HP. Autant dire que nous croyons au Cloud ! Nous sommes maintenant Microsoft Cloud Silver

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Son principal avantage est la souplesse de déploiement , d'utilisation et d'évolution proposées par nos fournisseurs de solutions, pour un coût maitrisé et sans avoir à gérer une infrastructure autre que des connexions réseaux fiables et rapides.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Nous avons aujourd'hui une manne importante dans la transition des infrastructures des clients et les revendeurs sont en quête de solutions innovantes, simple à mettre en ouevre et offrant des revenus récurrents.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Vraisemblablement autour de 20 à 30%, compte tenu de notre métier de service de proximité pour nos clients, le reste étant couvert par les contrats de maintenance et d'infogérance, les postes clients et les infrastructures réseaux, toujours bien réels.

    Marc BOTHOREL
    gérant
  • Colin
    Lalouette
    Directeur Général

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Le cloud computing est un levier de croissance inégalé pour les entreprises depuis l’invention d’Internet. Les perspectives de croissance des grands cabinet de conseil en stratégie parlent d'elles-mêmes.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    La suppression des investissements informatiques en passant à des abonnements. Le client final peut se permettre des actions sur de courtes durées qu'il n'aurait même pas imaginé auparavant.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    L'expérience de l'équipe de Cloud is Mine saura répondra à vos attentes d'un point de vue technique (intégration...) mais aussi d'un point de vue conduite du changement. Et c'est ce dernier point qui est la clé du succès d'un SaaS selon nous.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Aujourd'hui : 100 % Demain : 100 %

    Colin Lalouette
    Directeur Général
  • Trouver vos
    fournisseurs
    en 3 clics

  • Gérard
    Dupin
    Président du conseil de surveillance

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Notre activité est dédiée à la revente de services en mode Cloud. Nous avons souhaité tirer profit de l'opportunité de développer une activité très profitable fondée sur un marché en forte croissance, comportant des marges intéressantes et pérennes, etc...

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Pour nous, l'atout numéro 1 est la rapidité de mise en service et l'absence de réel projet informatique à mettre en place dans l'entreprise, qui consommerait d'importantes ressources internes.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Que les revendeurs ont faim de bons services à revendre !

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Notre activité est dédiée au Cloud, donc le Cloud Computing représentera 100% de notre chiffre d'affaires dans trois ans !

    Gérard Dupin
    Président du conseil de surveillance
  • Bertrand
    LONLA FONING
    GERANT

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Ayant pour cible principale les PME et les TPE, le Cloud Computing leur offre une opportunité d'accès à une techonologie accessible en terme de coût et de fonctionnalité, pour le stockage et le partage de leurs données. Par le passé, il fallait des investissements lourds et des compétences qui n'étaient pas à la portée de leurs budget. D'où mon intérêt pour cette technologie qui pouvait être interessante pour mes clients.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Le cloud computing a pour atout d'alléger les investissements des entreprises dans les technologies de stockage des données, tout en facilitant leur disponibilité et leur partage entre tous les utilisateurs de l'entrepise.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Je lui proposerais à coup sûr la mise en place de package pour les TPE, population trop souvent oubliée dans les offres commerciales des SSII, qui n'ont d'yeux que pour les grandes sociétés. Et pourtant, les premières ne demandent qu'à être accompagnées dans cette révolution en marche.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    20 à 30% au minimum.

    Bertrand LONLA FONING
    GERANT
  • Passer vos
    commandes

  • Jacques
    BARBIER
    Directeur Général

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Je m'y interesse depuis plusieurs années étant dans l'informatique depuis plus de 25 ans et en contact permanent avec des acteurs IT de totues tailles

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    L'accessibilité de n'importe quel point du globe à la quasi totalité des applications et données de l'entreprise et de son environnement professionnel

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Je lui dirais de regarder autour de lui l'energie que les grands acteurs du Cloud mettent pour augmenter leur réseau de distribution. C'est la seule alternative pour démultiplier sa force de vente sans avoir les contraintes et couts d'une équipe commerciale en interne.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Notre objectif est de commercialiser des offres récurrentes sur du long terme à l'image de l'archivage legal. Le % du chiffre d'affaires visé à 3 ans est de 100%

    Jacques BARBIER
    Directeur Général
  • Dimitri
    SIDJUI
    Support Technique et Commercial

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    En effet il ya de cela quelques mois lors d'un séminaire Microsoft , un opérateur de téléphonie au Cameroun MTN pour ne pas le sité, avait présenté les avantages de ce nouveau marché qui m'avait beaucoup émerveillé. C'est pour cette raison que j'ai pris la résolution de connaitre ce produit.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Le Cloud computing est un concept de déportation sur des serveurs distants des traitements informatiques traditionnellement localisés sur le poste utilisateur. L’idée est de déporter le traitement sur un serveur externalisé. Plus besoin d’installer le logiciel en local sur chaque poste, les fonctionnalités utiles pour l’entreprise se retrouvent toutes en ligne ou sur un serveur interne.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Le cloud est un nouveau marché bien porteur et peu connu par des structures , je pense que si nous avons un fournisseur cloud en face nous lui dirions de développer son réseau de distribution afin que gagner beaucoup d'argent

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    75%

    Dimitri SIDJUI
    Support Technique et Commercial
  • Philippe
    VAUQUOIS
    Gérant

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Le cout des infrastructures internes dépasse aujourd'hui celui des infrastructures décentralisées. Les besoins en terme de mobilité et d'accès temps réel à distance sont exponentiels. Afin de palier à ces évolutions coté utilisateur et pour optimiser les investissements de nos clients nous nous sommes tournés naturellement vers le Cloud. Cela reste pour le moment quelque peu obscure pour nous devant la pléthore d'offres et de solutions mais nous savons que c'est la bonne direction.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Se libérer des contraintes matérielles, adapter le mode de facturation sur du récurrent plutôt que sur des one shot renouvelables tous les trois ans. Fournir une continuité de service, se libérer de la contrainte électrique en local. Lever les barrières des architectures et des clients pour un accès par tout système.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Nous sommes convaincus de passer l'ensemble de nos clients vers le cloud dans les trois ans qui viennent. Nous avons déjà une approche en mode hébergé chez OVH qui nous a permis d'étendre géographiquement nos activités de la Corse vers le continent et le Cloud va nous permettre d'accélérer ce développement applicatif pour un ensemble de clients importants hors Corse.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    19% (2012 4% des activités Pro)

    Philippe VAUQUOIS
    Gérant
  • Financez
    vos contrats
    client, + de CA,
    + de Cash

  • Michel
    Jardat
    Gérant

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Après avoir travaillé pour de grands éditeurs (Oracle-Dir marché Retail, SAP-Dir Div Consumer Industries, Generix-Dir des Alliances et de la Stratégie), j'ai pensé que le marché était mûr pour recevoir des offres SaaS Métier. J'ai donc créé ma société en 2011 avec une solution d'optimisation du mix-merchandising au catalogue. Début 2014, j'ai ajouté une offre de Master Data Management au portefeuille, toujours pour le secteur du Commerce. Plus récemment, pour ne pas dépendre que du secteur de la grande distribution, j'ai démarré la commercialisation d'une application de gestion du personnel terrain.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    La facilité de tester l'application et de mesurer le retour sur investissement rapidement.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Que les notions de proximité et de compétence métier restent importantes. On peut toujours commercialiser son offre sur le net dans le monde entier en libre service,si elle est relativement simple ou si elle s'adresse au consommateur final. Mais, dès qu'il s'agit de travailler en B2B, d'intégrer une application dans un paysage IT existant, où bien quand il est nécessaire d'avoir la connaissance métier du client final, il est impossible de développer le business sans s'appuyer sur un réseau de partenaires indirects.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    50% (je continue à faire du conseil pour les éditeurs de logiciel)

    Michel Jardat
    Gérant
  • Olivier
    BRASA
    President

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Notre Expertise dans les domaines du Stockage, de la Sauvegarde, de la Sécurité et de l'Infrastructure Informatique nous conduit naturellement à repenser notre métier et à nous tourner vers des Solutions en mode Cloud Computing.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Nous pouvons proposer à nos clients une nouvelle façon de penser leur Informatique et surtout des opportunités de la financer autrement. Nous ne parlons plus uniquement aux DSI mais également aux Directeurs financiers qui doivent faire face à des nouveaux challenges, particulièrement en temps de crise.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Nous avons longuement échanger avec Microsoft pour Windows Azure et StorSimple, une appliance de Stockage qui permet de gérer du cloud hybride. Notre Expertise dans les domaines du Stockage, de la Sauvegarde, de la Sécurité et de l'Infrastructure Informatique les a définitivement convaincus de construire un partenariat ensemble. Nous pouvons ainsi aborder des compétences complémentaires qui permettent de rendre leurs Solutions de cloud computing pertinentes pour les utilisateurs.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    50%

    Olivier BRASA
    President
  •  
  •  
  •  
  • Jean-Paul
    SPIELDENNER
    Consultant

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    C'est une opportunité intéressante pour les entreprises de toutes tailles, mais plus particulièrement les PME-PMI, de pouvoir accéder à des outils performants, historiquement destinés aux plus grosses sociétés. On pourra dire alors que "c'est une petite, mais qui a tout d'une grande", pour paraphraser un slogan déjà utilisé dans d'autres contextes.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Disposer d'une solution performante, rapidement et à des coûts proportionnels aux besoins.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Faciliter le test de sa solution, tant sur les aspects performances que fonctionnalités. Le modèle Open Source est un bon exemple de réussite de l'efficacité de cette stratégie.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Peut-être les 100% pour ce qui est des "solutions sur étagères", le "sur mesure" sera quand même également présent (mais en s'appuyant sur des solutions PaaS ou IaaS).

    Jean-Paul SPIELDENNER
    Consultant
  • Évaluer les
    fournisseurs

NOUS CONTACTER

Vous avez une question,
une demande ?
N’hésitez pas à
nous contacter.

QUI SOMMES-NOUS ?

RevendreduCloud.com, 1er réseau d'affaires Channel du Cloud Computing a été fondé par Pierre-José Billotte, spécialiste reconnu du Cloud Computing.  Il est à l'origine de Sourcia, un des pionniers de revente des solutions SaaS en France, et Président d’EuroCloud France, la plus importante communauté d’acteurs du Cloud Computing en France et en Europe. La plate-forme RevendreduCloud.com est éditée et hébergée par la société Revendreducloud.com sur Windows Azure de Microsoft.  

Revendreducloud.com, plate-forme de mise en relation hautement qualifiée et ciblée entre Fournisseurs et Revendeurs Cloud en se basant sur des fonctionnalités de profiling, matching, rating, alerting, etc. Son cœur de fonctionnement permet aux partenaires-revendeurs de trouver efficacement des fournisseurs Cloud et aux Fournisseurs Cloud de recruter efficacement des partenaires-revendeurs (revendeurs, VAR, SSII, consultants, hébergeurs, MSP, etc.).

X