Veuillez vous connecter pour tester votre compatibilité.

100 solutions Cloud à revendre !

Accélérer le business Cloud des partenaires et revendeurs !

MES SERVICES REVENDEUR

  • 1172
    revendeurs
    inscrits
  • Comprendre
    le Cloud, se
    positionner

  • Luigi
    Changivy
    Consultant

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Demande de clients pour : - hébergement de boîtes mail sécurisées - hébergement de données sécurisées et synchronisées

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Disponibilité, performance et confidentialité.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    *

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    *

    Luigi Changivy
    Consultant
  • Bertrand
    LONLA FONING
    GERANT

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Ayant pour cible principale les PME et les TPE, le Cloud Computing leur offre une opportunité d'accès à une techonologie accessible en terme de coût et de fonctionnalité, pour le stockage et le partage de leurs données. Par le passé, il fallait des investissements lourds et des compétences qui n'étaient pas à la portée de leurs budget. D'où mon intérêt pour cette technologie qui pouvait être interessante pour mes clients.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Le cloud computing a pour atout d'alléger les investissements des entreprises dans les technologies de stockage des données, tout en facilitant leur disponibilité et leur partage entre tous les utilisateurs de l'entrepise.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Je lui proposerais à coup sûr la mise en place de package pour les TPE, population trop souvent oubliée dans les offres commerciales des SSII, qui n'ont d'yeux que pour les grandes sociétés. Et pourtant, les premières ne demandent qu'à être accompagnées dans cette révolution en marche.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    20 à 30% au minimum.

    Bertrand LONLA FONING
    GERANT
  • Trouver vos
    fournisseurs
    en 3 clics

  • Marc
    BOTHOREL
    gérant

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Nous avons commencé à distribuer les offres de Microsoft dès leur disponibilité en 2009 et nous voyons aujourd'hui une accéleration de leur demande de la part de nos clients. Nous avons ensuite continué par de la sauvegarde en ligne et des solutions de protection et nous continuons progressivement à basculer notre offre de solution infra sur du Cloud. Dernières solutions en date : CoservIT pour la supervision des infrastructures de nos clients sous contrat et Zeendoc, pour la gestion documentaire. En parralèle, nous dispensons des formations sur les fondamentaux du Cloud à l'institut de formation HP. Autant dire que nous croyons au Cloud ! Nous sommes maintenant Microsoft Cloud Silver

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Son principal avantage est la souplesse de déploiement , d'utilisation et d'évolution proposées par nos fournisseurs de solutions, pour un coût maitrisé et sans avoir à gérer une infrastructure autre que des connexions réseaux fiables et rapides.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Nous avons aujourd'hui une manne importante dans la transition des infrastructures des clients et les revendeurs sont en quête de solutions innovantes, simple à mettre en ouevre et offrant des revenus récurrents.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Vraisemblablement autour de 20 à 30%, compte tenu de notre métier de service de proximité pour nos clients, le reste étant couvert par les contrats de maintenance et d'infogérance, les postes clients et les infrastructures réseaux, toujours bien réels.

    Marc BOTHOREL
    gérant
  • Gaëtan
    Bourgé
    Directeur

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    J'ai été éditeur de logiciels webs pendant plus de 10 ans. Ma nouvelle activité, aider les consultants à développer leurs affaires me conduit naturellement à trouver des solutions à leurs besoins...

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Etre un service pour le client, une extension de son bureau.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Il est plus efficace de toucher de nouveaux clients avec des personnes qui sont en direct avec eux, qui connaissent leurs besoins, leurs attentes.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    80%

    Gaëtan Bourgé
    Directeur
  • Passer vos
    commandes

  • Ahmed
    ZENAKHI
    Directeur Général

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Toujours on cherche à réduire la complexité par la synergie et de chercher souvent comment devenir agile pour les futurs projets et d’être très compétitifs. Dans le Cloud Computing j’ai bien aimé la notion du Service qui crée la valeur pour le Client et qui combine l’utilité et la garantie.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Un service Cloud Computing est quasi instantané, il repose sur l’automatisation de la mise à disposition. Surtout, l’alignement stratégique et la performance. Enfin, Le Métier et l’IT travaillent ensemble.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Nos clients veulent accélérer la mise en œuvre de services Cloud, mais sans prendre de risque et d’avoir une souplesse dans la gestion de leurs contrats. Le Cloud computing assure le bon fonctionnement sous contrôle en toute cohérence avec facilité, rapidité et à des coûts totalement maîtrisés.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Le Cloud Computing représente 100% de notre chiffre d’affaire, notre projet actuel est l’implémentation d’un Cloud Service Broker qui propose un bouquet de service pré-packagés avec services de facturation unifiée, de surveillance, d’optimisation et avec un système d’abonnement très souple pour chaque utilisateur.

    Ahmed ZENAKHI
    Directeur Général
  • Jacques
    BARBIER
    Directeur Général

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Je m'y interesse depuis plusieurs années étant dans l'informatique depuis plus de 25 ans et en contact permanent avec des acteurs IT de totues tailles

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    L'accessibilité de n'importe quel point du globe à la quasi totalité des applications et données de l'entreprise et de son environnement professionnel

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Je lui dirais de regarder autour de lui l'energie que les grands acteurs du Cloud mettent pour augmenter leur réseau de distribution. C'est la seule alternative pour démultiplier sa force de vente sans avoir les contraintes et couts d'une équipe commerciale en interne.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Notre objectif est de commercialiser des offres récurrentes sur du long terme à l'image de l'archivage legal. Le % du chiffre d'affaires visé à 3 ans est de 100%

    Jacques BARBIER
    Directeur Général
  • MICHEL
    RATHIER
    CEO

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Le choix de la création de notre société est motivé par les besoins croissants des entreprises à devoir comprendre, choisir, adapter et se former sur les solutions technologiques les plus pertinentes afin de demeurer compétitives, et ce malgré un environnement économique difficile. Plus les années passent, plus l’informatique se perfectionne, se complique et devient pour les entreprises un vrai casse-tête. Pour que les technologies de l’information et de la communication ne deviennent pas à un frein à leur croissance, nous avons développé une veille technologique efficace et proposons ainsi des solutions novatrices pour les accompagner durablement.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Pour les entreprises, le Cloud Computing offre un accès sécurisé, flexible, rapide et simple aux principales applications et améliore le travail collaboratif; tout en réduisant les investissements et préservant l'environnement.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Les solutions Cloud existent (Saas, Iass...), les offres d'hébergeurs sont multiples, les opérateurs proposent des accès de plus en plus performants. Les cibles de clients sont identifiées, mais aujourd'hui seuls les grands comptes en majorité ont recours aux services du Cloud. Ce qui fera le succès du Cloud sur les années à venir, c'est l'adhésion des PME/PMI et en particulier des ETI. Hors aujourd'hui, il y a un vrai travail de conviction et d'accompagnement de ces organisations vers le Cloud à mettre en place. Ce positionnement en tant que "courtier" du réseau de distribution est la clé du succès pour les fournisseurs de Cloud.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    La prévision de notre CA en matière de services Cloud est de 50% à l'horizon de 2016.

    MICHEL RATHIER
    CEO
  • Financez
    vos contrats
    client, + de CA,
    + de Cash

  • Bruno
    Meignant
    Ingénieur

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Venant du monde de l'intégration, les possibilités offertes par le cloud en IAAS m'ont tout de suite intéressé pour offrir à mes clients des solutions d'infrastructure clé en main.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    L'atout principal du cloud est la possibilité offerte de ne consommer que ce qui est nécessaire. Nul besoin de provisionner plus en prévision. Les coûts sont maitrisés.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Développer son réseau de distribution, c'est disposer d'un bon nombre de partenaires locaux dotés des compétences nécessaires pour porter des projets ambitieux.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Le nombre de terminaux interconnectés incluant tablettes et smartphone font du cloud un potentiel de développement considérable à 2 chiffres.

    Bruno Meignant
    Ingénieur
  • Laurent
    Jacquet
    Directeur

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Le Cloud Computing nous parait être un marché en forte croissance, qui offre des perspectives de développement très intéressantes. Business Cloud s'est donc spécialisé dans l'intégration de solutions de Cloud, avec une approche innovante des systèmes d’informations, à la fois agile, économique, et collaborative.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    Les solutions de Cloud Computing offrent une expérience utilisateur extraordinaire, alliant à la fois une richesse fonctionnelle élevée et une utilisation intuitive. Lors de projets Cloud, nous travaillons autant avec la DSI qu'avec les équipe Métiers, pour garantir un adoption rapide de ces outils.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Le développement rapide du Cloud Computing sur le marché PME passe nécessairement par l'accompagnement de partenaires sur le terrain. Il est très important de faire le lien entre ces applications souvent très innovantes et les usages qui en seront fait des les entreprises.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Business Cloud développe un modèle focalisé sur le Cloud Computing. C'est notre expertise ! La part de CA Cloud est actuellement de 100%, et sera certainement de 100% dans 3 ans.

    Laurent Jacquet
    Directeur
  •  
  •  
  •  
  • Andrei
    DINGA
    IT MANAGER

    Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à ce nouveau marché ?

    Le manque d'infrastructure (absence de backbone) et l'hostilité environnementale (insuffisance de capacités industrielles électriques et télécom) en Afrique Centrale, nous a contraint à développer des solutions d'abord en mode autonome, plus semi-hébergé et nous tendons avec la baisse des prix télécom de plus en plus vers des solutions complètes d'hébergement. Le Cloud est envisagé de plus en plus car les couts sont abordables (100$/serveur/mois) et principalement comme une solution de backup d'infrastructure dans les architectures distribuée.

    De votre point de vue, quel est l’atout numéro 1 du Cloud Computing ?

    La dématérialisation des processus métiers qui ne sont plus liée à de la logistique mais uniquement aux système d'information et l'absence de gestion des chaînes de liaison telecom-it. En tant qu'intégrateur, on ne gère plus que soit la partie télécom, soit la partie IT. Le client se focalise lui sur son son coeur de métier et l'intégrateur sur le service fourni.

    Si vous aviez un fournisseur Cloud en face de vous, que lui diriez-vous pour le convaincre de développer son réseau de distribution ?

    Faites confiance à l'innovation et aux hommes qui y adhèrent et prenez un bon directeur commercial et marketing L'investissement étant fait, les intégrateurs ne demandent que d'être au courant des solutions. C'est la pub GMAIL (SaaS intelligent) qui m'a renvoyer vers revendreducloud.

    Quelle part (en %) imaginez-vous que le Cloud Computing puisse représenter dans votre chiffre d’affaires dans 3 ans ?

    Les business cases montre que le cloud correspond à une évolution graduelle des acquis matériels et du comportement des clients. On fait aujourd'hui 70% de vente appliances, 25% de revente de service (Internet via Wimax) et 5% de services propres (SLA). Dans 3 ans, on aura du 30% de revente et 70% service dont 100% de cloud (IaaS, PaaS, CaaS, DaaS) et le hardware sera également proposé comme un service. IBM, Google, APALIA, l'ont compris avant les autres.

    Andrei DINGA
    IT MANAGER
  • Évaluer les
    fournisseurs

NOUS CONTACTER

Vous avez une question,
une demande ?
N’hésitez pas à
nous contacter.

QUI SOMMES-NOUS ?

RevendreduCloud.com, 1er réseau d'affaires Channel du Cloud Computing a été fondé par Pierre-José Billotte, spécialiste reconnu du Cloud Computing.  Il est à l'origine de Sourcia, un des pionniers de revente des solutions SaaS en France, et Président d’EuroCloud France, la plus importante communauté d’acteurs du Cloud Computing en France et en Europe. La plate-forme RevendreduCloud.com est éditée et hébergée par la société Revendreducloud.com sur Windows Azure de Microsoft.  

Revendreducloud.com, plate-forme de mise en relation hautement qualifiée et ciblée entre Fournisseurs et Revendeurs Cloud en se basant sur des fonctionnalités de profiling, matching, rating, alerting, etc. Son cœur de fonctionnement permet aux partenaires-revendeurs de trouver efficacement des fournisseurs Cloud et aux Fournisseurs Cloud de recruter efficacement des partenaires-revendeurs (revendeurs, VAR, SSII, consultants, hébergeurs, MSP, etc.).

X